Jeux de simulation virtuels

Fluide gériatrique et déséquilibre des électrolytes

Minni Frost est une adulte de 87 ans est transférée au service des urgences (ED) pour y être évalué. Elle vit actuellement dans un centre de retraite avec son conjoint. Elle a souffert de nausées et de vomissements pendant 24 heures, avec une diminution de l’absorption orale. Minni est de plus en plus léthargique aujourd’hui et son conjoint déclare qu’elle est légèrement confuse depuis 12 heures. Ses antécédents médicaux comprennent un diabète de type 2, une insuffisance cardiaque, de l’hypertension, un RGO et de l’arthrite.


Détérioration respiratoire

Robert Caron est un homme de 57 ans qui a été admis à l’unité de soins médicaux, souffrant d’essoufflement, de douleurs légères à la poitrine qui s’accentuent lors des respirations profondes, ainsi que d’une fièvre légère. Ses symptômes se sont aggravés au cours des 24 dernières heures. L’ECG fait au service d’urgence a montré une tachycardie sinusale. Les taux de CK et de troponines étaient dans les paramètres normaux. Il a subi un écouvillonnage nasopharyngé pour la détection de la COVID-19, et il est en attente de résultats. Il reçoit actuellement de l’oxygène à raison de 2L, par canule nasale.


Soins d’un patient ventilé

Robert Caron, un homme de 57 ans, a été admis ce matin à l’unité de soins médicaux, souffrant d’essoufflement, de douleurs thoraciques légères, qui augmentent lors de respirations profondes, ainsi que de fièvre légère. Ses symptômes se sont aggravés, au point qu’il a fallu l’intuber. Les derniers signes vitaux constatés à la suite de l’intubation étaient : T° – 38,2, FC – 120/min, PA – 110/60 et SpO2 – 95 % et FiO2 – 50 %. Les paramètres du respirateur seront donnés par l’inhalothérapeute. Le patient a été mis sous sédation avec du fentanyl et du midazolam. Du rocuronium lui a aussi été administré à l’induction. Un écouvillonnage nasopharyngé a été fait pour la détection de la COVID-19, en attente de résultats. Un niveau de soins maximal a été déterminé pour ce patient. 



Soins d’un patient avec le syndrome de dysfonctionnement d’organes multiples

Demetri Ivanivitch est un homme de 23 ans (pronoms: il/lui), travailleur migrant de Biélorussie. Il y a trois jours, il a été informé par la santé publique qu’il avait été testé positif au COVID-19 après que son employeur ait exigé un dépistage. Il a été mis en isolement et a été suivi par la santé publique dans la communauté. Son seul symptôme initial a été une perte de goût et d’odorat. Au cours des trois derniers jours, le patient a commencé à ressentir un essoufflement accru. Il a appelé le 911 et a été amené aux urgences pour une évaluation. Il a été intubé et est maintenant transféré à l’unité de soins intensifs.


Arrêt cardiaque: Code Bleu

Un homme d’âge moyen (54 ans), George Doulle est arrivé au service des urgences d’un hôpital rural pour cause d’essoufflement, de toux non-productive, de diminution de l’appétit et de fièvre. Il a des antécédents médicaux de tabagisme (35 paquets par an) et d’hypertension. Il attend une évaluation de l’infirmière et du médecin des urgences.